top of page
© Audrey Bourdier

DÉCOUVERTE DE SOMMARØY & CHASSE AUX AURORES

426a1e_365f86bff0a349ee885d96ee26c1c285~mv2.jpg

Sous les précieux conseils de notre hôte, nous décidons de consacrer notre dernière journée à la découverte de 📍Sommarøy, à l’ouest de Kvaløya. C’est un endroit vraiment surprenant, car il combine plage de sable, neige, et eau transparente / turquoise digne des plus belles calanques. Le tout avec des chemins de randonnée facilement accessibles. Avant même l’arrivée en ville, la vue du pont est époustouflante.

 

Avant d’entamer notre balade, nous prenons un café à 📍Anne-Grete Jensen Havfrua Kro, le seul restaurant/café du village. La boisson chaude est réconfortante, mais confirme ce que j’avais déjà décelé : amateurs de bon café, fuyez ! Quasiment partout, le café servi est du jus de chaussette, déjà préparé en thermos. Comme nous l’a poliment dit un italien pour la petite blague, « c’est du café très americano, quoi… ».

 

Nous y laissons notre voiture (nous ne comprenons définitivement pas comment fonctionnent les parkings ici), et partons à pied de part et d’autre de l’île.

Sur la droite de l’île, on se retrouve face à l’immensité de l’océan Atlantique. Sur la gauche, des fjords à perte de vue. Le tout sous un soleil flamboyant qui nous procure une émotion forte. Nous sommes tous les deux émus, peut-être un peu parce que l’endroit est saisissant, certainement parce que nous réalisons la chance que nous avons. Nous profitons de chaque seconde avant de reprendre la route direction Tromsø ; elle-même partie intégrante du voyage.

Le soir, une dernière activité nous attend : celle d’aller nourrir des rennes, puis de rencontrer une Sami autour d’un repas. Si nous avons apprécié le moment passé dans l’enclos avec les rennes, le moment ne nous a pas laissé un souvenir indélébile. Peut-être parce que nous avions eu la chance de croiser des rennes de manière plus authentique et par nous-mêmes, aussi car l’activité laisse un peu sur sa fin en vue de son fort coût (175 euros par personne tout de même).

Nous avons pris le lendemain une navette à 4h45 (le service commence tôt pour assurer la correspondance avec les premiers avions) direction Oslo puis Paris (attention, navette à réserver la veille !)...

​​

 

LE PORTE-MONNAIE BEAUCOUP PLUS LÉGER MAIS LE COEUR BIEN PLUS REMPLI !

Tous mes articles sur la Laponie Norvégienne.

Cliquez sur une miniature pour accéder à l'article

TROMSØ

CHIENS DE TRAÎNEAUX

ÎLE DE KVALOYA

LAPONIE (ACCUEIL)

bottom of page