top of page

UN WEEKEND À ROME 🇮🇹

Dernière mise à jour : 31 mars 2023

📸 Sony Alpha 7 IV - 50 mm / 1.8

© Audrey Bourdier - Rome, 50 mm

🇮🇹 Benvenuti a Roma


S'il y a bien une ville européenne pour en prendre plein les mirettes (et ravir les papilles), c'est bien au sein de la capitale italienne ! La ville regorge de trésors de monuments, à tel point que certaines merveilles architecturales passeraient (presque) inaperçues. Si vous cherchez une destination qui vous émerveille à chaque coin de rue, ne perdez pas davantage de temps, il est temps de réserver vos billets pour Rome ✈️ Retour sur deux jours (intensifs) de Dolce Vita.


✈️ L'arrivée à Rome Fiumicino (FCO)


3h45 : la douce sonnerie de mon alarme m'extirpe de ma nuit bien trop courte, mais l'excitation est palpable : dans quelques heures, je foulerai le sol italien ! Après une petite sieste et quelques ronflements (oups) dans le taxi, j'arrive à l'aéroport. Direction le check-point, appareil photo autour du cou. Je rentre dans l'avion sans accroc (c'est toujours un stress : va-t-il falloir que je le fasse rentrer dans mon bagage à main déjà plein à craquer ?), enfile mes boules-Quies anti-pression et me prépare pour le décollage. A peine 2 heures plus tard, me voici à Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino (FCO), l'aéroport en périphérie romaine. Seuls 32 km me séparent désormais de la ville éternelle ! Je marche jusqu'à la FL1, la ligne de train fléchée dans l'aéroport. Coûtant seulement 8€ jusqu'à la gare de Trastevere, c'est le moyen de transport imbattable (en taxi, compter entre 40 et 50 euros pour 40 minutes de trajet). Je devine que le train est en retard malgré l'absence d'annonce, les transports italiens ont leur réputation à tenir...


© Audrey Bourdier - Rome, 50 mm

🚖 Se déplacer dans la ville


A part si vous n'en avez pas la possibilité, le seul et meilleur moyen de transport pour découvrir la ville est incontestablement à pied ! Cette ville est tellement folle qu'on y découvre à chaque coin de rue des bâtiments impressionnants (impossible de compter le nombre de petites églises qui passent quasiment à la trappe alors que ces mêmes bâtiments constitueraient les visites principales dans d'autres villes européennes tant elles sont jolies), et le meilleur moyen de les voir est de flâner dans les rues.



Mon cher et tendre n'arrivant que le vendredi soir, nous n'avions réellement que deux jours sur place... Et ils ont été rentabilisés : 20,7 km le samedi, et 13,4 km le dimanche, le tout à pied. Mais, rassurez-vous, cela ne nous a pas empêchés de faire quelques pauses pour déguster quelques tiramisus (vous noterez le pluriel) et autres délices locaux 😏


🍝 Le programme


▹ Vendredi : découverte de Trastevere en solo


Trastevere, c'est LE quartier pour sortir manger et boire un verre. On y découvre deux ambiances : si la journée, ses rues sont calmes et toutes mignonnes, elles s'animent la nuit tombée et ses restaurants et bars se remplissent en un clin d'oeil !



Pour moi, c'est le quartier idéal pour se loger : parfait pour découvrir la culture culinaire (parce que voyager c'est avant tout manger et boire n'est-ce pas ?), et à un petit pont seulement du centre historique et de tous les plus grands monuments.


▸ Les délicieux Pasta poire Gorgonzola et le tiramisu de Vin'Allegro dans un cadre cosy

📍Vin'Allegro. Piazza Giuditta Tavani Arquati, 114


▸ Les pizzas (et le tiramisu...) d'Otello dans une ambiance Trattoria qui dépote

📍Otello. Via della Pelliccia 47/53 Trastevere


Tout y était très bon, mais le mieux est, il me semble, de sillonner les rues et de vous arrêter quand bon vous semble, tant tout y a l'air très bien !


▹ Samedi matin : Forum, Mont Palatin et Colisée


Le réveil sonne, mais cette fois, il ne me donne pas envie de le fracasser contre un mur. Nous partons à la recherche d'un petit expresso pour bien entamer la journée. Petit, c'est le bon terme, car ici les expressos se consomment comme les shots de fin de soirée : une gorgée et c'est plié ☕️.


Nous passons alors devant une petite échoppe toute mignonne : la Bottega Rumi organic qui propose des jus de fruits frais faits minute selon nos goûts et nos envies. Parfait pour récupérer mes derniers points de vie post-maladie et entamer cette journée marathon !

📍Rumi Organic Bottega. Via dei Fienaroli, 4



Jus de fruit frais en main, nous partons direction le Forum pour découvrir LE site archéologique romain par excellence. C'est ici que le peuple se réunissait autour de la vie religieuse, économique et politique... Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est impossible de s'imaginer l'ampleur de ces vestiges tant que l'on n'y a pas mis les pieds ! C'est clairement une ville dans la ville.



Après avoir arpenté les rues au milieu des ruines, nous montons au Mont Palatin pour prendre un peu de hauteur sur ces ruines impressionnantes. Situé à 40 mètres au-dessus du Forum Romain, il permet de bien apprécier les vestiges... Et la vue est saisissante !


© Audrey Bourdier - Rome, 50 mm


Après une belle promenade, nous nous dirigeons vers le Colisée. 2000 années d'histoire en pleine figure, ça en jette ! Nous avions pris en ligne des tickets pour accéder au Colisée à un horaire précis. Bon à savoir : s'il est bien précisé qu'il est fondamental d'être à l'heure, nous n'avons pas eu l'impression qu'ils contrôlaient l'horaire écrit sur les billets. Nous nous sommes présentés plus de 30 minutes en avance et n'avons eu aucun souci pour entrer et commencer notre visite : les horaires semblent donc plutôt être à titre indicatif !


© Audrey Bourdier - Rome, 50 mm


Après ce gros shot de culture, direction Divino Stilia dans une ambiance Trattoria qui dépote pour déguster deux autres spécialités locales : les pâtes à la truffe et le tiramisu. Les photos parlent d'elles-mêmes : entre faire la mise au point et déguster le tiramisù, il fallait choisir... Oups !


📍Divino Stilia, Via Ostilia, 4, 00184 Rome



Après manger, direction la très célèbre fontaine de Trévi. Et il faut reconnaître que je n'étais pas prête à me retrouver dans une foule digne d'une fosse d'un concert de Beyoncé ! Le monde y est démentiel, et ce à n'importe quelle heure. Il faut quand même reconnaître la beauté saisissante du lieu, mais amis agoraphobes, un seul conseil : fuyez !


© Audrey Bourdier - Rome, 50 mm

▹ Samedi soir : Basilique Saint-Pierre


Nous aurions pu nous arrêter là pour la journée. Mais avec l'excitation, nous en avions encore sous le pied et nous sommes donc rendus direction la Basilique Saint-Pierre. Et là encore... C'est saisissant. De toute façon, à Rome, il y a une constante : tout est immense et vous fait sentir tout petit. La Basilique Saint-Pierre en est le parfait exemple.


© Audrey Bourdier - Rome, 50 mm


▹ Dimanche : Panthéon, place Navona et Vitorriano


Pour commencer la journée, direction le Panthéon, n-ième bâtiment majestueux dont l'accès est gratuit (mais à réserver en avance, il n'y avait plus de place pour le jour même !). Cette fois-ci, pas de photo de l'intérieur. Non pas parce que l'on ne peut pas en faire, mais parce que, selon moi, c'est un lieu dont l'intérêt réside principalement en sa forme circulaire, impossible à honorer avec mon objectif.

© Audrey Bourdier - Rome, 50 mm

Après cette belle visite, direction le Café Sant Eustachio, une adresse tout à fait charmante et typique mais au service discutable... Ici, le turn-over est fou : on s'assoit, on y boit notre shot de café et on mange en quelques bouchées un croissant fourré avant de céder notre précieuse table aux prochains clients. Puis, direction la Plazza Navona, l'une des plus célèbres places de la ville. Et il suffit d'y mettre un pied pour comprendre pourquoi...


📍Café Sant Eustachio, Piazza di S. Eustachio, 82, 00186


Nous finissons notre séjour avec une vue imprenable de la ville depuis le Vitorriano, un immense bâtiment qui permet une vue à 360° en plein cœur du centre-ville.




En bref, les immanquables :

▸ Le Colisée

▸ Le Forum

▸ Le Mont Palatin

▸ Le Panthéon

▸ La fontaine de Trévi

▸ La place Navona

▸ La Basilique Saint-Pierre

▸ Le Vitorriano

▸ Le Vatican (nous n'avons pas eu le temps de le faire)


Mes adresses :

Rumi Organic Bottega. Via dei Fienaroli, 4

Vin'Allegro. Piazza Giuditta Tavani Arquati, 114

Otello. Via della Pelliccia 47/53 Trastevere

Divino Stilia, Via Ostilia, 4






Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page